Caroline Bélisle,Actrice

Prix du Centre des Écritures Dramatiques - Wallonie-Bruxelles

Moncton, Nouveau-Brunswick

Commandité par

Prix du Centre des Écritures Dramatiques - Wallonie-Bruxelles

Caroline Bélisle

D’abord et avant tout comédienne, ses premiers élans en écriture s’organisent rapidement autour de commandes annuelles pour les personnages d’Antonine Maillet au Pays de la Sagouine. C’est d’ailleurs pour cette compagnie que son personnage Nounours voit le jour, marionnette bien appréciée des petits pour laquelle des spectacles sont activement en développement depuis sept ans. Après quelques années à la pige, désireuse d’acquérir les habiletés qui lui permettraient d’approfondir sa pratique de l’écriture, elle postule au programme d’Écriture dramatique de l’École nationale de théâtre du Canada où je suis acceptée en 2017. En 2020, en plus d’obtenir le diplôme de l’ENT en complétant le programme, elle publie sa première pièce, Dîner pour deux, aux Éditions Perce-Neige suite à la production du spectacle au Théâtre Populaire d’Acadie. À l’automne, elle collabore aussi avec Satellite Théâtre à la création d’un spectacle-déambulatoire intitulé Pépins, un parcours de petites détresses, dont elle signe l’entièreté des textes. À son grand honneur, elle remporte au mois de novembre le prix Gratien-Gélinas 2020 pour sa pièce Les remugles ou La danse nuptiale est une langue morte. Plusieurs chantiers de création s’articulent déjà pour elle dans la région de Moncton pour les années à venir, autant comme autrice que comme comédienne.

Cette résidence d’écriture d’un mois permettra à Caroline d’entamer l’écriture de la pièce de théâtre Récifs (titre de travail).

Partenaires financiers

RBC-partenaires-vec.pngBMO-partenaires-vec.pngNAC-partenaires-vec.png ENTC-partenaires-vec.png

CEDWB-partenaires-vec.pngCAC-partenaires-vec.pngPCC-partenaires-vec.pngViola-partenaires-vec.png Suzanne-Cyr-partenaires-vec.png

logoTA_bleu_transpa_PNG.PNG        B-B&A logo only.png    d15-desjardins-logo-couleur.png

 

Pour toutes les nouvelles de l'ATFC et de la Fondation, abonnez-vous à notre infolettre